SPLENDID FANS CLUB

Le Forum de Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Marie-Anne Chazel, Josiane Balasko, Michel Blanc, Gerard Jugnot.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'interview sur "Evene" aujourd'hui

Aller en bas 
AuteurMessage
Bernard
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1220
Age : 32
Localisation : Case bigorneau.
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: L'interview sur "Evene" aujourd'hui   Mer 28 Juin - 20:00

INTERVIEW DE JOSIANE BALASKO
Des idées, des envies... des succès

Plus besoin de la présenter, de faire son éloge ou de revenir sur son parcours. Josiane Balasko continue son petit bout de chemin au gré de ses désirs et de son humeur. Cinéma avec 'Les Bronzés', théâtre avec 'Dernier rappel' et depuis peu littérature avec 'Parano express'.


On vous connaît au cinéma ou dans vos écrits au théâtre, comment est né votre engouement pour la fiction littéraire ?

Par hasard ou plutôt par nécessité. J’avais ce scénario de ‘Cliente’ que je n’avais pas pu monter et je trouvais que l’histoire méritait d’être racontée. Je me suis donc dit que la meilleure façon était d’en faire un livre. J’en ai fait un roman sans savoir si j’arriverais à aller jusqu’au bout, ne m'étant jamais essayée à cette forme littéraire. Mon agent l’a ensuite envoyé chez Fayard, qui m’a répondu au bout de trois jours. Et après, j’y ai vraiment pris goût.


Après la ‘Cliente’ en 2004, vous publiez aujourd’hui ‘Parano express’, comment est née l’histoire de ce livre ?

Au départ, c’est toujours pareil. J’avais une idée de scénario laissée de côté parce que j’aimais bien les personnages mais je ne savais pas trop où cela pouvait m’emmener. Et puis j’ai eu envie de le réécrire. Je me suis dit que j’avais sincèrement envie d’écrire un bouquin et non un scénario refusé ! Je suis donc partie sur ce personnage central qui n’a vraiment pas de chance et j’ai extrapolé la dessus. Voilà comment est né ‘Parano express’.


Justement, tous les personnages gravitent autour du personnage d’Antoine Meyer, un vrai François Pignon, victime de la poisse à répétition...


Oui mais il s’en sort plutôt pas mal ! Finalement, à chaque fois qu'il lui arrive une catastrophe, il pense que ça va être terrible, que le monde va s'anéantir sur lui et puis de par ses rencontres notamment féminines, il arrive à reprendre du poil de la bête.

Commandez 'Parano express' sur FNAC.COM

Si je vous dis "L’amour triomphe au-delà des malheurs qui peuvent nous toucher", est-ce pour vous un des messages sous-jacents qui se dégagent de votre roman ?

Oui, c’est vrai mais j’avais surtout envie de dire que quelles que soient les personnalités que l’on rencontre au quotidien, toute forme d’amour est possible. Une grande tolérance se dégage de ce roman.


Y en a-t-il d’autres ?


L’amour chez les personnes âgées par exemple, l’un des derniers tabous de notre société. Ici c’est traité de manière drôle et décalée, mais c’est vrai que l’on parle rarement de la sexualité des femmes âgées avec des hommes plus jeunes. Même si ce n’est pas le thème central de mon livre, je trouvais intéressant d’évoquer ce sujet.


Dans vos deux romans, vous n’oubliez pas l’humour et la bonne humeur, et ce quelle que soit la situation, cela reflète-t-il votre état d’esprit au quotidien ?

J’ai plutôt un caractère optimiste. J’ai tendance à relativiser, à me dire que ça va s’arranger même s’il m’arrive de passer comme tout le monde par des périodes de doute. Quand j’ai écrit ce livre, je voulais que le lecteur et moi-même, nous nous amusions des péripéties du personnage d’Antoine Meyer. Je voulais que cela soit traité de manière drôle et légère.


Avez-vous envie d’adapter vos romans au cinéma ?


Pour ‘Cliente’ ça va se concrétiser dès l’année prochaine. On retrouvera Nathalie Baye, Isabelle Carré et Eric Caravaca dans les rôles principaux. Pour ‘Parano express’, je l’ai vraiment écrit pour en faire un livre. Un jour peut-être mais pour l’instant ce n’est pas du tout dans mes projets.


Si on vous dit que vous êtes un Marc Levy version féminine, vous répondez quoi ?

J’ai vendu beaucoup moins de livres que lui ! (rires). J’ai lu ‘Et si c’était vrai’ qui est un très joli roman mais on ne retrouve pas l’humour à toutes les pages, donc, on ne peut pas me comparer à Marc Levy de ce point de vue-là. Question style, peut-être, c’est difficile à dire...


Le monde de l’édition est-il plus accessible lorsque l’on a votre notoriété ?

C’est certainement beaucoup moins difficile de publier un livre lorsque l’on a un nom quel qu'il soit mais on peut publier des "merdes" aussi. Il y a certes l’intérêt du sujet et la façon dont il est traité qui rentrent en jeu mais c’est sûr que c’est plus facile à vendre lorsqu'on s’appelle Josiane Balasko.


En avez-vous marre qu’à chaque interview, on vous reparle de votre parcours au sein du Splendid et du succès des 'Bronzés 3' ?


C'est normal qu'on en parle : le film est sorti il y a six mois, il a fait 10 millions d’entrées et il était attendu comme l'événement populaire de l'année. Pour mon précédent livre ‘Cliente’ par exemple, on ne m’a pas parlé des 'Bronzés', le film n’étant même pas en gestation à cette période. L’effet 'Bronzés' va vite s’estomper…


Avez-vous en tête l’histoire de votre prochain roman ?

Pas encore, j’ai beaucoup d'autres choses à faire en ce moment ! (rires). Une chose est sûre, je vais continuer d'écrire à partir du moment où je trouve une histoire et des personnages qui m’intéressent suffisamment pour m’y coller régulièrement.


D’autres projets en perspective au cinéma ou au théâtre ?

Il y a le projet de ‘Cliente’ qui va donc démarrer l’année prochaine. En attendant, j’ai une autre idée de comédie. Une production Fechner dont je ne peux pas encore parler. Côté théâtre, je pars en tournée à partir de décembre en France, Belgique et Suisse avec ‘Dernier rappel’, ma pièce que je viens tout juste d’arrêter sur Paris.




Propos recueillis par Dorothy Glaiman pour Evene.fr - Juin 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Nathalie
Les Bronzés 3 - Amis pour la vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 1526
Age : 31
Localisation : à Arras avec Bernard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: L'interview sur "Evene" aujourd'hui   Mer 28 Juin - 20:14

merci bernard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Zob
Les Bronzés 3 - Amis pour la vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 229
Age : 29
Localisation : Dans le grand apart' avec la Mère Geneviève...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: L'interview sur "Evene" aujourd'hui   Jeu 29 Juin - 0:21

Bien l' merci Nanard Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-josiane.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'interview sur "Evene" aujourd'hui   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'interview sur "Evene" aujourd'hui
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paramètres "Aujourd'hui", une bête question...
» [Question] comment changer raccourci du bas de la page "aujourd'hui"
» La figurine sous tous les angles : Interview Philippe "Mustang" Perrad
» Brassage "double" aujourd'hui
» "Aujourd'hui samedi 27 février 2016: Ste Honorine." + autres"Piana (Corse du Sud)."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPLENDID FANS CLUB :: JOSIANE BALASKO :: Média-
Sauter vers: